Agence la plus proche : Aucune agence n'a été trouvée.
Toutes nos agences

Skier en toute sécurité

20 janvier 2016
Skier en toute sécurité

Une préparation en douceur

Un peu de gymnastique, de vélo ou de jogging, un à deux jours par semaine pour travailler votre souplesse. Un exercice simple : celui de la chaise. Mettez vous dos au mur et descendez vos fesses de manière à ce que vos cuisses soient parallèles au sol, comme si vous étiez assis sur une chaise. Tentez de rester ainsi plusieurs secondes et répétez l’opération. Cet entraînement permet de renforcer vos muscles ischio-jambiers et de protéger vos genoux d’une éventuelle rupture de ligaments. Pour les plus réticents, quelques habitudes à prendre : préférez l’escalier à l’ascenseur, montez les marches deux à deux pour faire travaillez les muscles de vos cuisses… Une fois sur place, prenez votre temps et ne vous précipitez pas sur les pistes noires même si vous en mourez d’envie. Nous vous conseillons de commencer tranquillement et de ne pas oublier de vous échauffer avant de skier. Un petit exercice à faire au quotidien : lorsque vous vous brossez les dents, tenez-vous en équilibre sur une jambe… Une façon indolore d’obtenir des cuisses en béton.

Protégez vos yeux et votre peau

Que vous ayez les yeux fragiles ou non, il est vivement conseillé de porter des lunettes de soleil avec le marquage CE, lequel atteste leur conformité aux normes de sécurité européennes. La réverbération de la neige et l’intensité des rayonnements en altitude provoquent quelquefois des troubles oculaires. Enfin une crème solaire adaptée à votre type de peau s’impose. Ces crèmes sont classées suivant l’indice de protection (IP). Plus il est élevé et plus l’action de photo-protection est garantie. Quatre classes sont généralement répertoriées, qui vont de la faible photo-protection à la très haute protection. Application à renouveler plusieurs fois dans la journée.

Sur les pistes, quelques règles à respecter

Faites régler vos fixations de ski par un professionnel. Le matériel utilisé doit être choisi en fonction de sa morphologie, de son niveau, de son âge, et de son « style de glisse »… Le port du casque est indispensable pour vous protéger d’un traumatisme crânien lors d’une chute ou d’une collision aux conséquences parfois dramatiques. Pour les adeptes du hors-piste, ne partez jamais seul, prévenez toujours quelqu’un de votre départ et de votre itinéraire, emportez avec vous un récepteur de recherche de victimes d’avalanches (Arva), en location dans toutes les stations, et, enfin, renseignez-vous sur les conditions météo avant de partir. Enquérez-vous également des risques auprès de l’encadrement de votre station.

Partez (r)assuré

Attention, malgré toutes les précautions, le ski reste un sport dangereux et personne n’est à l’abri d’un accident. Or, de nombreux contrats d’assurance excluent les accidents liés à la pratique d’un sport dangereux. Le ski en fait partie. La Mutuelle Solimut Centre Océan vous propose une offre prévoyance adaptée Prévoir’accidents, qui garantit les accidents domestiques, sportifs ou de la route à partir de 5, 45 euros par mois seulement.

Et en plus, en ce moment, profitez d’un mois de cotisation offert* ! En savoir plus.

 

 

 

* Offre soumise à conditions valable jusqu’au 31/03/2016. Voir conditions en agence. Voir règlement.